PITHIVIERS

1941 camps d'internements

ETE 1941

Ouverture du camp d'internement de Pithiviers (arrivé des premiers internés le 14 mai ) Il reçoit d'abord des " communistes " puis des " terroristes " Entre septembre 1942 et l'été 194, l'effectif évolue entre 1000 et 2000 personnes. Une partie arrive au camp de Voves, en Eure et Loir.En mars 1944, plusieurs centaines de détenus vont travailler sur les chantiers du Mur de l’Atlantique  La garde en est confié à des policiers français encadrés de nazis. Lentement le site, qui fonctionne administrativement en pool avec celui de Beaume la Rolande, se transforme en lieu de rassemblement de juifs rapidement déportés en Allemagne.Lors de la rafle du " Vel d'HIV " prés de 5000 Israélites arrivent à Pithiviers et un peu plus de 3000 à Beaume. Dès lors, les internés ne reste plus que quelques jours, le temps de former les convois à destination de l'Allemagne.,Par la suite Pithiviers reçoit des résistants  et des politiques, dont le sort n'est pas toujours plus enviable. Néanmoins, quelques prisonniers réussissent à s'évader tels ces militants communistes qui le 4 mars 1944, réussissent à passer par un tunnel sous les barbelés Le 4 juillet 1944 Bombardement du camp et de la gare de Pithiviers. L'infirmerie et une baraque sont touchées, causant la mort de sept personnes et en blessant de nombreuses autres.Le 30 juillet 1944  un autre bombardement atteint surtout le corps de garde.  Fermé en août 1944, le camp de Pithiviers reçoit une autre affectation et héberge alors les personnes soupçonnés de collaboration. En mars 1945 il compte à peu prés 800 détenus puis se vide au fur et à mesure que se légalisent les opérations d'épuration.

JUIN 1941

Ouverture du camp d internement Beaume La Rolande. Construits en 1938, quelques baraquements édifiés sur le nouveau stade accueillent d'abord les évacués de la région parisienne lors de l’exode de 1940, puis des soldats français prisonniers. Les prisonniers ayant été dirigés vers les stalags allemands les lieux se vident progressivement. pour peu de temps Hélas car Beaume La Rolande et Pithiviers se tranforme rapidement en camps d'internement pour des Israélites, en attente d'un départ vers d'autres sites allemands encore plus redoutables. Le 15 mai 1941 arrivent plus de 2000 juifs de nationalité étrangére. Dés lors les entrées et les déprs se succédent à un rythme de plus en plus rapide. La plupart desdéportés ne reviendront pas d'Allemagne. Le camp de Beaume La Rolande ferme en juillet 1943; Aprés avoir hébergés, aprés la libération des réfugiés de passage, les sinitres baraques vont faire place au lycée agricole.

11 NOVEMBRE 1941

Occupation de la zone sud par la Wehrmacht. Elle améne la dissolution de l'armée de l'armistice. Au centre de la France, la ligne de démarcatio passe au sud e Romorantin, de Bourges, de Nevers et au nord de Vierzon et Moulins

2012-04-11-10-37-45.jpg

 

 

×