camps de concentration et d'extermination?

concentration et d'extermination?

 

sigles.jpg

Comment était la vie dans les camps de concentration et d'extermination? La vie était terrible il y avait : des Slaves*, des juifs*, des homosexuels, desTziganes*, des résistants, des témoins de Jéhovah, des Allemands handicapés ou malades mentaux ou des gens contre Hitler.

Ils y étaient tous envoyés par la gestapo, la police d'Hitler. Dès qu'ils étaient sortis des trains, on faisait croire aux plus faibles qu'ils allaient prendre une douche, en réalité, du gaz s'échappait des douches et ils mourraient asphyxiés (dans d'atroces souffrances) puis ils étaient envoyés dans des fours crématoires capables de brûler une centaine de corps par jour.

Les plus forts travaillaient dans des usines allemandes à côté. Ils n'avaient que très peu à manger, s'ils tombaient par terre, ils étaient tués, les chiens les terrorisaient ; les nazis les prenaient pour une race inférieure et eux ils se prenaient pour une race supérieure. Ceux qui savaient jouer d'un instrument de musique venaient jouer de la musique quand les SS leur demandaient, mais, jamais pour les déportés.

Ils n'avaient ni fourchettes, ni cuillères, ni de couteaux ils étaient donc obligés de laper la soupe, ils portaient tous des espèces de pyjamas à rayures.

Ils portaient un de ces signes pour montrer pourquoi ils avaient étés déportésTom

Où étaient déportés les juifs ?

cartes.jpg

Les déportés étaient envoyés dans des camps d'extermination comme Auschwitz-Birkenau, le camp de la mort. Comment étaient déportés les juifs et leur arrivée ? Les Juifs étaient déporté par des trains, ou des bateaux. Les Allemands faisaient desrafles*, Comme la rafle* du "vélodrome* d'hiver" le 16 et 17 juillet 1942.

Dès leurs arrivée ils étaient battus non pas comme des hommes, mais comme des animaux ! ! Les Allemands les partageaient en 2 groupes :

-Les faibles, qui allaient tout de suite dans les chambres à gaz où ils étaient tués par le gaz.

-les personnes en assez bon état, qui allaient au travail forcé.

Pour survivre, il fallait lutter contre le froid, les pièges et pour ça, ils avaient qu'une petite veste. Ils n'y avaient que les gardiens -ceux qui se prenaient pour des êtres humains- avaient le droit d'avoir une fourchette.

 

aush-wits.jpg