LA NUIT DES LONGS COUTEAUX

La nuit des Longs Couteaux désigne une série d'assassinats perpétrés par les nazis, entre le 29 juin et le 2 juillet 1934, contre les principaux dirigeants de la SA (Sturmabteilung), en particulier son chef, Ernst Röhm

les  origines

La Sturmableitung (SA), a joué un grand rôle dans la prise de pouvoir d'Adolf Hitler. Cependant, elle devient bientôt trop gênante pour ce dernier. En effet, Hitler a besoin de l'appui des partis conservateurs et de l'armée (Reichswehr) pour consolider son régime

Le dreroulement

Sur de fausses preuves, les SA sont accusés de projeter un coup d'État. Assuré du soutien de la Gestapo, de la Schutzstaffel (SS) et de la police allemande, Hitler se rend à Munich le 30 juin 1934, où il fait incarcérer des membres de la SA,t, il arrête personnellement Ernst Röhm et d'autres membres de la SA. Les prisonniers sont envoyés à Munich, dans la prison de Stadelheim, puis fusillés. Ailleurs en Allemagne, d'autres assassinats sont commis par la SS. 

 

Liste des personnes tuées les plus importantes

  • Julius Adler, avocat juif de Würzburg, tué au camp de concentration de Dachau
  • Otto Ballerstedt, ingénieur, ancien rival politique du NSDAP dans les années 1920, tué à ou près de Dachau (liste officielle)
  • Fritz Beck, directeur de l'Aide des étudiants catholiques de Munich (liste officielle)

Ferdinand von Bredow

  • Karl Belding, membre de la Gestapo, SA-Standartenführer, tué à Breslau, probablement parce qu'il aurait été tenu responsable de la tentative d’assassinat contre Himmler, le 19 juin (liste officielle)
  • Veit Ulrich von Beulwitz, attaché de presse de la direction SA, arrêté et tué le 1er juillet à l’école des cadets de Lichterfelde (liste officielle)
  • Alois Bittmann, SA-Scharführer (liste officielle)
  • Franz Bläsner, SA-Truppführer (liste officielle)
  • Herbert von Bose, directeur de la division presse de la vice-chancellerie, auprès de Franz von Papen (liste officielle)
  • Ferdinand von Bredow, major-général, ancien vice-ministre de la Défense, bras droit de Kurt von Schleicher (liste officielle)
  • Kurt Charig (né le 23 avril 1884 à Hirschberg), commerçant juif de Hirschberg, tué la 1er juillet avec Walther Förster et le couple Zweig (liste officielle)
  • Georg von Detten, SA-Gruppenführer, député au Reichstag (liste officielle)
  • Herbert Enders, directeur de l’école de sport automobile de la SA à Kroischwitz, abattu à Neumühlwerk ; le corps a ensuite été ramené à Schweidnitz et jeté hors de la ville sur la route pour simuler un accident ou un crime (liste officielle)

Fritz Gerlich

Daniel Gerth

Alexander Glaser

  • Kurt Engelhardt, membre de la SA, adjoint d’Edmund Heines, tué dans la nuit du  à Wroclaw (liste officielle)
  • Werner Engels, SA-Führer, chef de police adjoint de Wroclaw, tué dans la forêt avec un fusil de chasse (liste officielle)
  • Karl Ernst, SA-Gruppenführer, député au Reichstag (liste officielle)

Walter Häbich

Edmund Heines

  • Daniel Gerth, SA-Obersturmbannführer, adjudant de Karl Ernst (liste officielle)
  • Alexander Glaser, avocat, ancien adjoint de Gregor Strassers (liste officielle)
  • Walter Häbich, communiste, journaliste au Neuen Zeitung, tué le 1er juillet
  • Hans Hayn, député au Reichstag, SA-Gruppenführer de Saxe (liste officielle)
  • Edmund Heines, député au Reichstag, SA-Obergruppenführer (liste officielle)
  • Oskar Heines, SA-Obersturmbannführer, frère d’Edmund Heines (liste officielle)

Adam Hereth

Edgar Julius Jung

Gustav Ritter von Kahr

Kuno Kamphausen

Erich Klausener

  • Erich Klausener, directeur au ministère des Transports, chef de l’Action catholique (liste officielle)
  • Willi Klemm, SA-Brigadeführer, tué le 1er juillet à l'école des cadets de Lichterfelde (liste officielle)
  • Koch, SA-Oberführer, tué à Breslau
  • Hans Karl Koch, député au Reichstag, SA-Gruppenführer de Coblence, SA-Brigadeführer dans le groupe Westmark, arrêté le 30 juin, emmené puis tué à Berlin (liste officielle)
  • Heinrich Johann König, SA-Oberscharführer, chauffeur d’Ernst Röhm, tué le 2 juillet (liste officielle)
  • Kopp, Brigadeführer à Schlesien
  • Ewald Köppel (né le 5 février 1905), communiste, tué le 1er juillet à la prison de Landeshut (liste officielle, ajout)
  • Krause, SA-Standartenführer, tué le 1er juillet à Berlin-Lichterfelde

Fritz von Kraußer

  • Fritz von Kraußer, SA-Obergruppenführer, député au Reichstag, membre du bureau directeur de l’OSAF (liste officielle)
  • Karl LämmermannHJ-Führer à Plauen (liste officielle)
  • Gotthard Langer, SA-Obertruppführer, tué le 1er juillet à Leobschütz (liste officielle)

Friedrich Karl Lämmermann

  • Erich Lindemann, médecin et directeur d'un sanatorium privé à Glogau, tué le 1er près de ce dernier (liste officielle)
  • Karl Lipinsky, membre de la SA, travaille avec Edmund Heines, tué le 1er juillet à Breslau (liste officielle)
  • Ernst Ewald Martin, chef du service de renseignement du Gau de Saxe, tué à Dresde (liste officielle)

Hermann Mattheiß

  • Hermann Mattheiß, SA-Standartenführer et SS-Oberscharführer, ancien chef de la police politique du Württemberg (Württembergische Staatspolizei) (liste officielle)
  • Walter von Mohrenschildt, SA-Sturmbannführer, adjudant de Karl Ernst (liste officielle)
  • Kurt Mosert (né le 20 ou le 25 mars 1907), SA-Obersturmbannführer à Torgau, tué le 2 juillet au camp de Lichtenburg
  • Edmund Paul Neumayer (* 8. August 1908 in München), SA-Rottenführer avec une formation de coiffeur, tué le 1erjuillet à Dachau (liste officielle)
  • Reinhard Nixdorf, SA-Führer (Oberst Feldjägerei), tué à Wroclaw pour son implication présumée dans la tentative présumée d'assassinat contre Himmler (liste officielle)

Adalbert Probst

  • Moritz Oppenheimer (né le 12 avril 1878 à Langsdorf), commerçant juif à Langsdorf. Attaqué dans la nuit du par des SS ; meurt le 
  • Lamberdus Ostendorp, SA-Obersturmführer, tué le 1er juillet à Dresde (liste officielle)
  • Otto Pietrzok, SA-Sturmführer, tué le 1er juillet à Dresde (liste officielle)
  • Fritz Pleines SS-Mann, commandant au camp de concentration de Stettin (liste officielle)
  • Adalbert Probst, Reichsführer de l’association sportive du DJK (liste officielle)
  • Hans Ramshorn, député au Reichstag, SA-Brigadeführer à Oberschlesien et chef de la police de Gleiwitz (liste officielle)

Ernst Röhm

  • Robert Reh (né le 28 novembre 1904), allégué communiste, tué dans l’après-midi du 1er juillet
  • Ernst Röhm, ancien capitaine, chef d'état-major de la SA (liste officielle)

Wilhelm Sander

  • Paul Röhrbein, capitaine prussien à la retraite, ancien confident d’Ernst Roehm (liste officielle)

Kurt von Schleicher

  • Wilhelm Sander, SA-Oberführer, Stabsführer des SA Berlin et adjoint de Karl Ernst (liste officielle)
  • Martin Schätzl, peintre, secrétaire d’Ernst Röhm, tué le 2 juillet à Dachau (liste officielle)
  • Erich Schiewek (né le 10 août 1913 à Breslau), SA-Obertruppführer, tué le 1er juillet à Dachau (liste officielle)
  • Elisabeth von Schleicher, épouse de Kurt von Schleicher (liste officielle)
  • Kurt von Schleicher, général d'infanterie, ancien chancelier du Reich (liste officielle)
  • Wilhelm Schmid, député au Reichstag, SA-Gruppenführer, responsable de la presse au ministère de l’Intérieur bavarois (liste officielle)
  • Wilhelm Eduard Schmid, critique musical
  • Hans Walter Schmidt, SA-Führer, adjudant d’Edmund Heines (liste officielle)

Wilhelm Eduard Schmid

  • August Schneidhuber, SA-Obergruppenführer, député au Reichstag, chef de la police de Munich (liste officielle)
  • Johann Konrad Schragmüller, député au Reichstag, chef de la police de Magdeburg (liste officielle)
  • Dr. Joachim Schröder, SA-Oberführer, tué le 1er juillet à Dresde (liste officielle)
  • Max Schuldt, SA-Standartenführer, tué à Dresde (liste officielle)
  • Walter Schulz, chef d'état-major de la SA de Poméranie, tué le 1er juillet (liste officielle)
  • Max Schulze, SA-Oberführer à Magdeburg, tué le 2 juillet au Lichtenburg (liste officielle)
  • Hans Schweighart (né le 12 ou le 17 juillet 1894), SA-Standartenführer, tué le 1er juillet à Dachau

Emil Sembach

  • Emil Sembach, ancien SS-Oberführer, député au Reichstag (liste officielle)

Hans Erwin von Spreti-Weilbach

Bernhard Stempfle

Gregor Strasser

  • Gregor Strasser, ancien dirigeant du NSDAP, ancien député au Reichstag (liste officielle)
  • Otto Stucken, SA-Oberführer et chef de cabinet d’Edmund Heines, tué le 1er juillet (liste officielle)
  • Othmar Toifl, membre de la Gestapo et SS-Truppenführer (liste officielle)
  • Julius Uhl, SA-Standartenführer, chef de la garde de Röhm (liste officielle)
  • Erwin Villain, SA-Standartenführer et médecin (liste officielle)
  • Max Vogel, SA-Obersturmführer et chauffeur de Röhm, tué le 1er juillet à Dachau (liste officielle)
  • Gerd Voss, avocat, travaille avec Karl Ernsts (liste officielle)
  • Eberhard Carl Freiherr von Wechmar, SA-Brigadeführer (liste officielle)
  • Karl Zehnter, aubergiste à Munich, ami personnel de Röhm (liste officielle)
  • Ernestine Zoref, gouvernante, amie d’un espion émigré Paul von Hahn (liste officielle)
  • Alexander Zweig, médecin juif et écrivain, tue le 1er juillet (liste officielle)
  • Jeannette Zweig (née en 1877/1878), épouse d’Alexander Zweig

sourcehistoire pour tous,les AD et autres