COURRIER D UN ARTILLEUR

 

Lundi 5 juin 1944. (reçue le 3 juillet).

Cher Papa, chère Maman,

Comme je le disais avant-hier dans la carte que j'ai écrite à Mémé, j'ai appris le bombardement de Nice et de toutes les villes françaises à la veille de la Pentecôte. Quoique nous ne possédions aucun détail sur les quartiers qui ont été visés, j'espère que vous êtes tout de même en bonne santé car il faudrait malgré tout le vouloir exprès pour lâcher une bombe dans votre quartier, où il n'y a pas la moindre trace d'industrie, et c'est malgré tout assez loin de la gare. Enfin j'espère que vous n'aurez pas eu à souffrir de ce bombardement. D'ailleurs vous étiez peut-être à Gairaut, je veux bien l'espérer. Quant à Mémé, j'espère qu'elle n'aura pas eu non plus à souffrir des bombes, quoique ayant sa villa si près du chemin de fer. Mais c'est pénible de savoir qu'il y a beaucoup deb victimes (on m'a dit 5 à 600[2]), sans savoir aucunement quel quartier a été éprouvé. Bistarelli et Antoniucci se sont plus de soucis car il est probable que c'est dans le quartier Saint Roch que ça a dû bombarder. Quand même, faire un pareil saccage dans toute la France, c'est vraiment une guerre contre nous qu'ils mènent; car contre les Allemands, qu'est-ce que ça fait ? Les objectifs vaguement militaires atteints sont absolument hors de proportion avec les dégâts causés aux civils. Tout ce qu'ils pourront récolter comme ça, c'est l'inimitié de tous ceux qui sont de plus ou moins loin touchés par ces bombardements, et ces gens-là sont maintenant excessivement nombreux. Ce n'est pas la prise de Rome qui les réhabilite maintenant aux yeux du monde, ils attaquent en lâches les populations civiles en France et on ne peut plus les estimer du tout. Pour ce qui est es attaques qu'ils font en Allemagne et qui, évidemment, sont bien plus justifiées qu'en France (d'ailleurs, dans l'Autriche, les attaques ont lieu contre les usines et non contre la population civile), les Français qui les ont subies (ceux de Steyr en particulier) disent que les attaques ne sont pas conduites dans un but de terrorisation mais détruisent bien les usines. Comme, à Rottenmann, nous n'avons pas de DCA, si jamais ils voulaient y venir, je crois qu'ils raseraient l'usine, pouvant descendre suffisamment bas, mais je ne crois pas qu'il y aurait beaucoup de bombes en dehors de la cible........

×