QU EST LE 14 JUILLET?

Victoire de nos soldats

  Le 14 Juillet Presque tous les pays ont une fête nationale, choisie généralement le jour d'un anniversaire jugé particulièrement décisif et solennel, et rien n'est plus révélateur que les choix opérés et leurs éventuelles variations dans le temps. En France, le 14 juillet rappelle le passage de la monarchie à la république et symbolise l'union fraternelle de toutes les parties de la France et de tous les citoyens français dans la liberté et l'égalité. Incarnation de l'unité nationale, il associe aujourd'hui la solennité des défilés militaires et la convivialité des bals et des feux d'artifice.

250px-bd-henri-iv-vestige-de-la-bastille.jpg

 

La  BASTILLE. n'évoque  " Masque de Fer". Il s'agit de confronter les 2 thèses les plus soutenues au sujet de l'identité du prisonnier masqué : était-ce Eustache Danger ou Fouquet ? Les premiers soutiennent que :

1) Fouquet est mort en mars 1680.

2) Les « messieurs de la tour d’en bas » sont ses deux valets.

3) Lorsque qu’en 1687, Eustache Danger est transféré à Sainte Marguerite, Saint-Mars se fait passer par orgueil, pour le gardien d’un grand personnage. Cette mystification est à l’origine de la légende erronée de l’ illustre prisonnier.

4) Danger est mort à la Bastille en 1703.

Pour les seconds :

1) La mort de Fouquet en 1680 est simulée.

2) Les prisonniers d’Exilles sont Fouquet et La Rivière.

3) En 1687 Fouquet est conduit avec d’extrêmes précautions à Sainte-Marguerite. La légende du prisonnier de grande importance est fondée sur la réalité.

4) Fouquet meurt sur l’île Sainte Marguerite en 1693.

Le prisonnier de la Bastille est Matthioli, utilisé comme leurre. Il s'agit donc d'argumenter les deux thèses, de déterminer dans quelle mesure les faits exposés dans chacun de ces axes s’appuient sur des sources dignes de foi. Le 14 juilet Fête Nationnal commémore depuis 1880 la première journée révolutionnaire. La prise de la Bastille le 14 juillet 1789 est un symbole révolutionnaire. La Bastille forteresse destinée e défendre la porte Saint Antoine et l'est de paris.La bastille ou bastille Saint Antoine était un véritable chateau fort et un arsenal. Elle fut construite sous Charle V de 1370 a 1383. Elle a servit de lieu de réception par François 1ere.Durant les huitiéme guerre de religion, la Bastille se rendit le 13 mai 1588. La bastille est de nouveau prise durant la Fronde en 1649. Sous Louis Xl elle servit ce cachot, c'est Richelieu qui en fit une prison d'état. Le marquis de Sade, l'homme au masque de fer dont personne n'a vu le visage et sur qui beaucoup d'histoire ont été romancé, ainsi que Voltaire de 1717 et 1726 y étaient prisonniers Le 14 juillet 1789, c' est la prise de bastille par peuple Parisien venu chercher la poudre.

40766121.jpg

Napoléon ériga une fontaine représentant un éléphant a l'emplacement de la forteresse en 1810, quand elle fut démonté, une horde de rats échapperent. Louis Philipes décida de construire une colonne.

40767642-1.jpg

 

L'histoire du 14 juillet commence bien sûr avec la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789. Les émeutiers, se sentant menacés par les troupes du roi, viennent chercher à la Bastille des armes et s'emparent de la prison, symbole du pouvoir absolutiste. Le 14 juillet 1789 marque la première manifestation du peuple français pour conquérir sa liberté et son émancipation civique. Dans ce combat pour la République, le souvenir de l'An II et des grands ancêtres est rappelé, notamment le 14 juillet 1915, marqué par le transfert des cendres de Rouget de Lisle aux Invalides, aux cotés de Napoléon, dans le caveau des Gouverneurs. La procession part de l'Arc de Triomphe, descends les Champs-Élysées et traverse la Seine jusqu'au Invalides. Ce 14 juillet est également marqué par le transfert du coeur de Gambetta au Panthéon. Après l'Armistice du 11 novembre 1918, le principal traité de paix qui conclut quatre années de guerre mondiale est signé à Versailles le 28 juin 1919. L'humiliation de 1871 est ainsi symboliquement "lavée". De plus, il est décidé que le 14 juillet 1919 sera le défilé de la victoire.

de-gaule.jpg

  De 1940 à 1944, aucun défilé militaire n'est organisé le 14 juillet à Paris alors sous occupation allemande. Le 14 juillet 1940, les premiers Français libres défilent dans les rues de Londres4 et en 1942, c'est une compagnie du futur commando Kieffer des Forces navales françaises libres qui assure le défilé. En 1945, a lieu le premier défilé du 14 Juillet après la Libération. Il se déroule Place de la Bastille où se trouve la tribune officielle mais les troupes motorisées descendent les Champs-Élysées et traversent la capitale