LES RESISTANTS DE MA COMMUNE

Souvenirs d'enfants et d'adultes

Mme Piguet est arrivée en 1937 à Maray, elle avait trois ans  Ses parents étaient des agriculteurs au lieu dit " La Saulieuse ". En 1940, un homme en voiture à cheval accompagné de ses deux fils se présente à la ferme et y demande refuge.Il a fuit Gargenville, ou la faim et les représailles devenaient trop dur. Le père de Mme Piguet accepta de les garder . Le père reparti chercher sa femme, mais à son retour il était accompagné d'une grosse partie des habitants du petit village de Gargenville. Tout le monde fut logé à la ferme. Quelques jours passent, quand soudain, un convoi allemand arrive. Les allemands veulent chasser les réfugiés pour prendre leur place. Un refus net et claire du fermier " chez vous j’exécutais vos ordres, ici c'est à votre tour vous êtes chez moi  " malgré les protestations des allemands, il finiront par  loger dans la grange. Cette cohabitation à duré une quinzaine de jours, la fermière confectionnait les repas pour tout le monde avec la nourriture fourni par les allemands. A leur départ départ, les allemands laissèrent un lieu propre et de la nourriture pour plus d'un moi.

La solieuse Maray

 

solieuse-1.jpg

 

 Pauline, chef du réseau " prosper " ayant appris que dans le maquis , il y avait homme qui était comptable , de surcroît avait travaillé à la perception de Chateauroux, s'empressa d'engager  Monsieur Ravineau Gaetan pour gerer la comptabilité de réseau.Ce dernier avait été enrolé dans le réseau par son ami Michel, mais Ravineau se sentait plus utile en tant que trésorier plutot que l'arme au poing.

Gaetan, lors des parachutages ça seul préoccupation était de récupérer le bon paquet qui lui revenait " l'argent ", cet argent permettait aux réseau de pourvoir à leur besoin et Ravineau le répartissait selon les besoins des différents reseaux.

2012-03-26-17-42-25r.jpg

Monsieur Ravineau Geatan

 Le 5 juillet 1944, Gaetan et son copain Michel (Papy a oublié le non de son ami ) intendant du réseau prosper, qui vie aujourd'hui aux Etats Unis. Les voila donc partis de Maray tout les deux pour voir Vanier qui faisait parti du secteur IV à Reuilly. Avant d'arriver sur Reuilly, ils avaient bien vu des mouvements pas nets,  Michel a voulu descendre quand même jusque Reuilly.En arrivant sur la place,les allemands étaient la, mitraillette au poing.

"Papy vient de souvenir du nom de Michel Moquere fils du proprietaire du casino de la Baule à cette époque, sans certitude trés certainement une famille israélite."

Donc à la découverte des allemands,Geatan et Michel abandonnent la voiture et prennent leur jambes à leur coups, les balles fussent.Une fenétre ouverte, ils l'enjambent, se terrent en attendant la nuit. Une porte s'ouvre dans la pièce ou ils se trouvent, à leur vue le pharmacien  panique! Ce dernier leur dit  quand même  de rester  et en cas de coups dur de fuir par le jardin.Le lendemain matin, les allemands étaient partis, les deux compéres ont pu terminer leur mission, heureux d’être encore en vie, car les allemands dans la débâcle détruisaient tout sur leur passage.

reuilly.jpg

Monsieur Ravineau Gaétan a vécu deux mois à maray  à la ferme Doulcay au coté de Pauline agent du S.O.E. "chef du réseau prosper ", il tenait la comptabilite du réseau, et à la fin de la guerre, il a rendu une comptabilité positive.