" LES FEMMES COURAGES "

Femmes de la résistance

 

Ce travaille de recherches a été effectuée par CATHERINE GUILLOT FARE Merci Catherine

Catherine raconte d'après les souvenirs de sa grand mère et sa mère

Femmes dans la résistance, Saint-Sulpice-de-Favières (91)

Mme LESPIAU Cléo, née le 11 novembre 1878 à Esperazo dans l’Aude. 66 ans en 1944.

Epouse de Mr LESPIAU arrêté le 28 juin 1944 par la Gestapo et déporté, trois enfants, belle mère du Comte de PILLOT également arrêté. Elle a fait preuve d’un courage sans limite, a abrité chez elle deux officiers anglais parachutés entre le 8 et 20 juin 1944.

Mme RICHARD Sonia née le 22 novembre 1915 à Lespinoy dans le Pas de Calais. 29 ans en 1944.

Auxiliaire PTT. Mariée, un enfant. Son mari arrêté et déporté le 20 juin 1944. A abrité deux parachutistes anglais entre le 8 et 20 juin 1944. A réussi le 20 juin 1944 au cours de la perquisition, par son sang froid à empêcher l’arrestation d’un des deux. Bousculée par les gestapistes, un des parachutistes est venu la secourir, l’autre s’est enfui. Membre du comité d’aide aux réfractaires et prisonniers.

Mlle MARSY : née à Fourmies le 29 mai 1877. Célibataire. 67 ans en 1944.

Héberge durant quatre jours un parachutiste anglais blessé. Perquisitionnée par des gestapistes français, elle a le sang-froid de demander : «Messieurs je demande à voir vos papiers, vous comprenez, il se passe de drôles choses. »

Puis : « Maintenant, à qui voulez vous parler ? Ma sœur Céline : 74 ans, qui lit, ma sœur Irma au piano, mon frère Abel lit son journal (tous les deux âgés de plus de 70 ans) ou moi-même. »

Etonné, un des gestapistes se retourne vers les autres, s’exclame : « il sont quatre… » Et ils partent...

Le parachutiste blessé se trouve juste à l’étage au dessus. Il fut soigné par le neveu de Mme LESPIAU.

Le 1er août 1944, a participé au sauvetage d’un second parachutiste tombé à cheval sur un mur de sa propriété et empêtré dans son parachute. Elle le bascule dans le tai à cochon. Puis, il est évacué par le groupe de résistance.

Représentante de Vengeance. Membre du comité d’aide aux réfractaires et prisonniers.

Mlle COTANTIEN Pascaline, née le 12 avril 1922 à St Sulpice-de- Favières. 22 ans en 1944.

Sans profession. Célibataire. A servi au sein du groupe de résistance pour le déplacement des parachutistes. Episode connu : à l’arrivée d’un camion allemand se met à flirter ardemment avec le parachutiste qu'elle évacue sous les sifflets et les quolibets des soldats, et le camion passe.

Mme MILLOT Anne Marie née à Paris le 08 avril 1878. 66 ans en 1944.

Veuve trois enfants. Infirmière major durant 14-18. A toujours assuré les réunions clandestines du groupe chez elle, membre du comité, représentante du parti démocrate-chrétien.

D’après les notes de Germaine ACQUART et les souvenirs de sa fille Jacqueline.

 

15-04-1945.jpg

 

19-05-1945.jpg